L’Association des Métiers d’Art en Cévennes -AMAC- est un réseau de créateurs. Elle a pour vocation de développer, échanger des savoir-faire, promouvoir et valoriser au mieux les métiers d’art.

L’AMAC compte une trentaine de membres issus d’un territoire qui s’étend de la Lozère (48) au Gard (30). Chaque année de nouveaux créateurs se joignent au groupe, renforçant ainsi la diversité des métiers et le maillage géographique.

L’association a obtenu en 2012 le label Ateliers d’Art de France. Ce réseau s’est également doté d’une charte de coopération écrite collectivement pour structurer son évolution au fil du temps.

La démarche portée par l’AMAC repose sur une volonté de travail collectif de créateurs d’art qui ont la réputation d’individualisme de par leur singularité créatrice.

Elle repose sur quatre grands critères fédérateurs :

  • Mettre en commun énergie, créativité et savoir-faire, pour créer des évènements permettant de diffuser, transmettre et accompagner des futurs créateurs.
  • Renforcer le partenariat entre créateurs d’art et collèges dans le cadre de stages d’élèves afin d’apporter une plus value pédagogique en offrant la possibilité de découvrir concrètement les métiers de l’artisanat et de participer à l’émergence de vocations.
  • Développer des niches d’activité sur le territoire en valorisant les métiers artisanaux, en faisant découvrir des métiers «hors normes».
  • Développer l’accompagnement de jeunes créateurs, et la création de pépinières.

De cette volonté est né le projet de réaliser un chemin de créateurs d’art et d’artistes, projet qui bénéficie du soutien de l’Europe avec les fonds LEADER au travers du GAL Causses Cévennes.

www.at-causses-cevennes.fr

 

La Boutique de l’association

L’espace des artisans d’art au Pont de Montvert a déménagé …

Venez à la rencontre de nos créateurs dans notre nouvel espace de boutique situé sur le Pont Rouméjon au Pont-de-Montvert ! La boutique est actuellement fermée jusqu’au samedi 16 décembre 2017.

Retrouvez avec plaisir les métiers d’art tout au long de l’année grâce à notre boutique innovante !

La charte du réseau de créateurs

Une charte a été élaborée pour dynamiser le réseau : tous les créateurs doivent la respecter. 

Le réseau de créateurs à pour but de :
  • Permettre une reconnaissance des métiers artistiques exercés sur le territoire ;
  • Participer à la valorisation du territoire au travers d’actions collectives publiques ;
  • Sensibiliser un public large à ces métiers d’art ;
  • Favoriser l’enrichissement artistique de chacun et l’évolution de la créativité.
Le projet commun :

Le projet commun est un chantier continu à plusieurs facettes qui évolue dans le temps et qui se traduit par des actions collectives de sensibilisation du public.

Le membre de l’association s’engage, par exemple, à :

  • Ouvrir son atelier lors des journées « portes ouvertes » et/ou ;
  • Participer aux 3 jours de «A la rencontre des métiers d’art », basée sur un thème choisi collectivement ;
  • Travailler collectivement à la préparation de ces actions.
L’engagement collectif :

Ce réseau amène à chaque créateur une logistique économique, matériel, technique qu’il faut prendre en compte. C’est la notion de coopérant, d’échange et de coopération. En ce sens il faut respecter certains critères du projet commun :

  • Veiller à conserver « l’ambiance » de l’atelier (outils, techniques) lors des « portes ouvertes » ;
  • Participer activement à la journée de découverte dédiée aux collèges ;
  • Montrer et faire comprendre sa façon de travailler notamment par des démonstrations techniques ;
  • Communiquer sur les métiers et créations des autres dans le cadre des « portes ouvertes » (book, photos, panneaux…) ;
  • Montrer que le groupe est en évolution artistique lors de manifestations collectives.
L’engagement personnel :

Le devenir du réseau repose sur l’engagement personnel de chacun. Cet engagement prend différentes formes :

  • Participer au montage et à la préparation des actions collectives : venir aux réunions, communiquer son avis en cas d’absence, apporter des informations en fonction de l’ordre de jour…
  • Faire connaître et respecter sa participation aux actions (pas de désistement de dernière minute…) ;
  • Se tenir aux décisions prises par le groupe ;
  • Assurer la promotion des actions collectives sur son secteur géographique (affichage, distribution des dépliants, communication de l’événement localement…) ;
  • Participer aux permanences de la boutique de l’association.
Les relations internes au réseau :

L’évolution de chacun au sein du réseau vient d’une acception des regards croisés, de la confrontation d’univers différents. Elle dépend de la qualité de l’échange entre les membres et de l’attention particulière apportée aux créations de chacun.

Le membre s’engage à :

  • Respecter les expériences et le vécu artistique de chacun ;
  • Accepter les critiques constructives envers son travail ;
  • Mettre à disposition des livres, supports et autres éléments pour faciliter la découverte ;
  • Accueillir à tour de rôle d’autres membres du réseau pour des moments d’échanges.
Les relations externes au réseau :

Le réseau doit se nourrir des interactions avec l’extérieur du territoire, des rencontres avec d’autres créateurs.

Le membre s’engage à :

  • Etre favorable à l’idée d’échanges avec d’autres créateurs ou personnalités externes au réseau (par exemple sous la forme de stages, rencontres…) ;
  • Faire jouer ses relations extérieures pour faire avancer le réseau ;
  • Sensibiliser l’artiste extérieur au fonctionnement du réseau.
La promotion collective :

La mise en œuvre des moyens de promotion collective doit favoriser la reconnaissance du réseau dans son ensemble. Cela doit permettre de renforcer l’activité économique de tous les membres du réseau.

Le membre s’engage à participer à l’enrichissement d’un site Internet (description, photos, prix, informations diverses … ).

L’animation du réseau :

La pérennisation des actions collectives du réseau ne peut se faire sans une coordination permanente. Cela se traduit par :

  • Reconnaître le rôle d’un animateur à temps complet ;
  • Adhérer à la structure et contribuer financièrement aux outils de promotion collective.